Eliette une guadeloupéenne nue aux seins énormes

Un petit bonjour à Eliette, une femme mure guadeloupéenne nue, devant sa glace, fait la belle. Comme beaucoup de femmes black, elle est fière de ses formes. Plus les rondeurs sont généreuses, plus elles les mettent en avant. Alors, cette guadeloupéenne bien enrobée n’échappe pas à la règle. Mère de famille célibataire de 38 ans, vivant à Pointe-à-Pître, elle n’a pas refait sa vie. Mais Eliette n’en a pas vraiment besoin parce qu’elle a un succès fou. Ce sont notamment les dominicais de la capitale guadeloupéenne qui la kiffent. En effet, les blacks des îles anglophones ont une nette préférence pour les femmes bien en chair. Eliette fréquente donc les sound-systems et les soirées très roughneck. Dans la fumée de l’herbe, notre grosse renoi bougent son énorme cul et fait remuer ses énormes nichons sous les nez des gangsta. Ce selfie de notre guadeloupéenne nue a circulé de portable en portable et elle a eu de gros retours.

Cette grosse black aime les plans à plusieurs

Plus y a de chair, plus y a à manger, plus on s’amuse. Notre grosse black de Gwada a une prédispositon à baiser avec plusieurs amants. En effet, elle a appris à se faire apprécier par plusieurs mecs en même temps. Avec ses énormes seins, Eliette kiffe que deux mecs lui bouffent ses tétons en se faisant face. Les partouzes, elle a appris à gérer. Lorsqu’un homme lui grimpe sur son énorme boule monstrueux, notre guadeloupéenne en profite pour prendre en bouche son énorme bite. La double pénétration n’est jamais évidente parce que c’est pas facile de trouver les deux trous en même temps. De plus, il faut vraiment que les mecs aient de très longues bites. On a beau être en Guadeloupe, tous les blacks n’ont pas des bites de plus de 22 cm qui tiennent la longueur. Peu importe, notre grosse chienne kiffe tout de même les plans à plusieurs. Même si sa chatte et son anus sont baisés un à la fois.