Inscription rapide et gratuite

  • 1 – Remplissez le formulaire et créez votre profil pour rencontrer des rondes en Franche-Comté.
  • 2 – Confirmez ensuite le mail reçu ( Vous ne recevez pas votre e-mail, il a peut-être atterri dans le dossier spam 😉 vérifiez bien ) pour accéder à la partie privée du site.


  • Rapide et facile d’utilisation, notre zone membre garantit la plus grande discrétion
  • Profils certifiés de franc-comtoises de taille forte
  • Outils pour faciliter les rencontres et le contact avec le profil qui vous correspond

Trouvez votre ronde dans votre région

 

 

Francs-comtoises célibataires vous attentent


Il est temps pour vous de franchir le pas, vous qui habitez en Franche-Comté, de découvrir tous les profils de femmes célibataires à la silhouette ronde et plantureuse. Elles aussi sont seules, cherchent l’amour, une rencontre amicale ou amoureuse, elles aussi veulent briser la routine et la monotonie du quotidien sans partenaire. Dans les départements du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône, du Territoire de Belfort, des profils de femmes pas complexées de leur silhouette forte, prêtes à s’ouvrir, à donner de l’amour et à trouver un homme sincère et tolérant pour une relation sérieuse.

Des témoignages et annonces

Rencontre avec Coralie, ronde de Besançon

Coralie, jeune ronde de Besançon

Coucou, moi c’est Coralie, j’ai 25 ans, je vis à Besançon et je me sens trop seule. Je cherche un mec cool et sympa pour une relation vraie et concrète, sans faux-semblants .. Je me suis inscrite sur ce site dans l’espoir de trouver l’homme idéal ou peut-être l’âme soeur. Qui est prêt à me rencontrer ? 😉 ”

Florence, renocntre à Montbéliard

Rencontre sérieuse avec Florence

Je suis séparée de mon compagnon avec qui je suis restée 10 ans. Je ne suis pas vraiment habituée à vivre célibataire et à 44 ans, je pense qu’il vaut mieux que je me tourne vers les sites de rencontres pour trouver une relation sérieuse. Nous, les femmes un peu en chair, c’est difficile de trouver des mecs dans la vraie vie. Le regard sur nos formes peut parfois blesser.